Modèles

Une voiture semi-autonome signée Toyota

Toyota a choisi une manière différente de voir la voiture autonome. Celle-ci n’en est d’ailleurs pas tout à fait une, puisque le conducteur est toujours humain. Conçue sur la base d’une Lexus, Elle est équipée du système LISAR qui équipe également la voiture autonome de Google, reconnaissable facilement au cylindre métallique en perpétuelle rotation sur lui même, situé sur le toit. Elle dispose également d’une caméra frontale et de deux caméras latérales en haute définition capables de détecter les obstacles ou les feux tricolores sur une distance maximum de 150 mètres environ.
Même si l’équipement de cette voiture est similaire à celui de la Google Car, ses objectifs diffèrent: Son rôle est plutôt cantonné à celui de copilote, afin d’assurer la sécurité de la voiture:

Read more »

Une deuxième voiture autonome autorisée à rouler sur la voie publique dans l’état du Nevada

Après la Google Car du géant américain de l’informatique Google, c’est au tour de l’équipementier pour voitures allemand Continental d’obtenir de l’état du Nevada l’autorisation d’emprunter ses routes pour développer son système de pilotage automatique, après avoir réussi avec succès le cap des 25000 Kilomètres de tests sans encombres.

Il est soumis aux mêmes exigences que pour la voiture Google: plaque d’immatriculation rouge pour être reconnaissable en tant que voiture autonome, et présence obligatoire d’un humain muni d’un permis de conduire derrière le volant, prêt à intervenir en cas de problème. Le modèle de voiture choisi par Continental est une Volkwagen Passat, et est donc la deuxième voiture autonome de l’histoire autorisée à rouler sur la voie publique.
Read more »

La future classe S de Mercedes, le corps d’une voiture autonome sans la tête

Depuis 1998, Mercedes a pris l’habitude d’équiper son modèle classe S d’un système baptisé Distronic. Ce dispositif est un régulateur de vitesse, comme on peut le trouver sur beaucoup de voiture de série maintenant, sauf qu’il a la particularité d’utiliser un radar à l’avant de la voiture qui permet à celle-ci de ralentir toute seule si la voiture devant elle fait de même. Ce système a été conçu pour la conduite sur autoroute, ou la conduite est plus régulière. Ce système a ensuite été amélioré et rebaptisé Distronic Plus, car il offre , grâce a une fonction stop & go, la possibilité de d’accélérer/freiner jusqu’à l’arrêt complet dans une circulation dense, voire embouteillée.

Read more »

Volvo prépare aussi son projet de voiture à pilotage automatique

Moins ambitieux, mais peut être plus concret, et réalisable plus rapidement que le projet de Google, le projet SARTRE (Safe Road Trains for the Environment) de Volvo consiste à utiliser un véhicule ‘pilote’ pour guider une file de voiture. Il est co-développpé par  Idiada and Robotiker-Tecnalia (Espagne) , Institut for Kraftfahrwesen Aachen (IKA, Allemagne), SP Technical Research Institute of Sweden (Suède), Volvo Car Corporation and Volvo Technology of Sweden (Suède).

Read more »

La Nissan NSC 2015, voiture autonome japonaise

Attention Google, voici désormais la Nissan: Le constructeur automobile japonais a dévoilé une voiture concept basée sur la toute-électrique Nissan LEAF qui est capable de conduire et de se garer elle-même.

La voiture était le show hallucinant de cette semaine à l’exposition CEATEC 2012 au Japon, elle promet un terme à l’une des choses les plus frustrantes qu’un pilote doit faire, c’est à dire tourner autour d’un parking blindé à la recherche d’une pauvre place. Read more »