Vers une planification centralisée des trajets?

La planification des trajets existe déjà grâce aux GPS, qui sont capables de nous informer des zones embouteillées, et de nous proposer un itinéraire de secours. Cette fonctionnalité peut bien évidement être adaptée au voitures autonomes, mais ne peut-on pas aller encore plus loin pour optimiser le trafic?
Nous pouvons définir les trajets à effectuer en deux catégories:
-Les trajets devant être effectués à un horaire bien précis, comme par exemple conduire monsieur à son travail pour 9h.

-Les trajets ayant une plage d’horaire plus vaste, comme par exemple aller chercher ses courses entre 9h et 11h30, de façon à ce que les ingrédients pour le repas de midi soient prêts pour cuisiner.
C’est sur ce type de trajet qu’une meilleure optimisation du trafic pourra se développer. il suffira pour cela de définir la plage horaire dans laquelle le trajet doit se dérouler, et la voiture autonome, qui scrutera en permanence son GPS, pourra choisir l’heure et l’itinéraire optimal pour partir. Il pourra être également possible que les voitures d’une même zones communiquent entre elles pour se mettre d’accord, ce qui augmentera encore la fluidité du trafic.
Comme nous savons tous les impacts d’un trafic saturé sur la pollution, ce type de stratégie pourra sans nul doute être bénéfique pour nos poumons, et pour nos réserves en carburant.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Répondre