Législation

Les Etats-Unis accélèrent dans la voiture autonome

C’est un grand tournant dans le petit monde de la voiture autonome. Pour la première fois, un pays, les Etats-Unis, décident de financer cette industrie à hauteur de plus de 4 milliards de dollars sur 10 ans, à partir de 2017. Même si le montant parait faible, au vu des autres politiques lancées par le même gouvernement (notamment sur l’énergie), il est significatif que, pour conserver son avance technologique, les Etats-Unis décident d’un tel programme sur la voiture autonome.

Read more »

La France veut rattraper son retard dans la connectivité des véhicules

franceFrédéric Cuvillier, ministre des Transports, vient de lancer aujourd’hui une conférence nationale sur la route connectée et les voitures connectées. Première étape avant les voitures autonomes, la France décide enfin d’investir et de se mobiliser dans ce secteur d’avenir. Cela passe tout d’abord par des expérimentations à l’échelle régionale, et par du dialogue V2V (Véhicule à Véhicule) et V2I (Véhicule à Infrastructures).

Son interview à DirectMatin, aujourd’hui même, témoigne de cette volonté de faire de la France un acteur majeur du secteur. Arnaud Montebourg serait, semble-t-il, sur la même ligne.

Extraits : Read more »

Le Michigan autorise les tests de voiture autonome sur ses routes

Aux Etats-Unis, le Michigan rejoint la liste très fermée (Nevada, Californie, Floride) des Etats autorisant les tests de voiture autonome sur ses routes. La loi n°169 autorise les fabricants de voiture autonome à poursuivre leurs tests à la condition qu’un humain soit derrière le volant, prêt à reprendre le contrôle du véhicule. Mais cette loi ne les autorise pas à vendre ou à laisser les voitures autonomes à des particuliers.

Le sénateur Mike Kowall, qui a travaillé à la mettre en place, a déclaré que « cette loi était aussi révolutionnaire qu’une femme à la tête de General Motors » (ce que la rédaction trouve pour le moins étonnant, la voiture autonome modifiant bien davantage la face du monde automobile qu’une femme à la tête du plus gros constructeur du pays).

Un crash-test normalisé pour les voitures autonomes?

Plusieurs vidéos sont actuellement en ligne qui permettent d’observer le comportement des voitures sans pilotes en milieu urbain.

C’est très bien, mais, sachant que ce type de voiture a été autorisé à rouler dans plusieurs états américains, il serait bon pour rassurer les gens que l’on nous montre exactement comment réagit la voiture en cas de situations délicates.

Il faudrait également instaurer une sorte de ‘crash-test’ normalisé pour voitures autonomes, Read more »

Un code de la route différent pour les véhicules autonomes?

Le code de la route est par définition un ensemble de règles qui sont créées afin de sécuriser le trafic routier. Il comprend certaines règles de comportement, comme le fait de ne pas conduire en état d’ivresse, des règles de priorité afin de définir un ordre de passage pour les voitures, ainsi que des règles de limitation de vitesse.
Une voiture autonome ne boit pas, et le code sur les priorités n’a aucune raison valable d’être modifié pour elle. Nous allons donc nous intéresser sur le troisième point qui est la limitation de vitesse.
Ces limitations assurent théoriquement que l’état de la route et sa configuration (virages) permettent aux voitures bien entretenues de ne pas finir dans un fossé si les vitesses prescrites ne sont pas dépassées. Read more »