La Nissan NSC 2015, voiture autonome japonaise

Attention Google, voici désormais la Nissan: Le constructeur automobile japonais a dévoilé une voiture concept basée sur la toute-électrique Nissan LEAF qui est capable de conduire et de se garer elle-même.

La voiture était le show hallucinant de cette semaine à l’exposition CEATEC 2012 au Japon, elle promet un terme à l’une des choses les plus frustrantes qu’un pilote doit faire, c’est à dire tourner autour d’un parking blindé à la recherche d’une pauvre place.

Les fonctions avancées de la voiture sont contrôlés à partir d’un smartphone. Lorsque le conducteur arrive à sa destination, plutôt que de chercher une place de stationnement, le conducteur peut appuyer sur une la touche « park in » de son application voiture smartphone et laissez faire le reste à la voiture.

«Quand un smartphone envoie une instruction parking, l’instruction entre le cloud et le Centre Nissan Global Data », a déclaré Tooru Futami, directeur de l’ingénierie à la Division de Nissan Electronics Engineering Développement. «Là, un bilan de santé de la voiture est effectué. Le système décide si la voiture est OK pour passer en mode pilotage automatique. Si tout avec la voiture est OK, le mode de conduite automatique est activé. »

En mode de conduite automatique, la première chose que la voiture a besoin est une carte précise de ses environs. C’est alimenté via une liaison de données LTE dont la voiture a besoin pour l’ensemble de ses communications.

Ensuite, la voiture récupère les images de quatre caméras haute définition placés autour de son habitacle et tente de reconnaître son emplacement. Il s’agit d’une méthode plus précise que l’utilisation du GPS, selon Nissan.

Une fois que la voiture est sûre de son emplacement, elle peut aller de l’avant à la recherche d’une place de parking. Lorsqu’elle en trouve une, elle se range. Tout ce temps la, le conducteur peut être loin, parti faire ces courses.

Lors d’une démonstration au Ceatec, la voiture roulait à environ 5 kilomètres à l’heure en mode pilotage automatique.

À l’heure actuelle l’intelligence est en cours d’exécution sur deux PC dans le coffre de la Nissan LEAf, mais les ingénieurs de Nissan travaillent sur la miniaturisation du système. En tant que concept car, il reste encore du chemin à parcourir jusqu’à la commercialisation, mais le grand « 2015 » peint sur le côté des voitures de démonstration est une indication quant au moment où elle peut être disponible.

Les constructeurs automobiles du monde entier commencent à expérimenter avec l’auto-conduite des voitures, mais c’est Google qui est peut-être le mieux connu pour la technologie. La Google car a en effet déjà été l’essai d’un système de voiture auto-conduite sur les routes de la Californie pendant un certain temps et l’État est récemment devenu l’un des rares aux Etats-Unis à reconnaître officiellement les voitures dans ses lois.

Les voitures Auto-motrices ne sont pas encore autorisés par le droit japonais, ce qui signifie que la technologie pourrait tout d’abord débarquer à l’extérieur du marché national de Nissan.

La vidéo de démonstration de la Nissan NSC 2015 :

You can leave a response, or trackback from your own site.

Répondre