Seriez-vous prêts à renoncer à votre voiture personnelle ?

Nous l’avons vu sur plusieurs articles, l’intérêt de la voiture autonome prend toute son ampleur si elle est utilisée en communauté: parc automobile réduit, trafic plus fluide, pollution diminuée. La voiture personnelle, elle , perd alors de son intérêt pratique, puisque vous pourrez alors appeler une voiture qui viendra vous chercher en quelques minutes dès que vous en aurez besoin, sauf bien entendu si vous vivez dans un endroit très reculé.

Plusieurs études ont cependant révélé que beaucoup de gens ont un lien affectif assez fort avec leur voiture, preuve s’il en est toute l’industrie du tuning, et l’utilise comme moyen de « parade », ou comme symbole d’appartenance à une classe sociale.

On peut également citer les passionnés de mécanique qui ne laisseraient pour rien au monde leurs chères voitures bricolées par leurs soins.

Bien qu’il serait possible d’utiliser plusieurs modèles de voitures en communauté, chacun choisissant celui qui lui convient, le côté personnel disparaitrait malgré tout. Il n’est donc pas sûr que beaucoup de gens acceptent ce nouveau mode de fonctionnement, ce qui serait fort dommage, vu ce qu’il peut apporter comme bien-être environnemental.

Cependant, l’homme n’a pas toujours connu l’automobile et il se peut très bien qu’il trouve petit à petit un autre moyen d’exprimer sa personnalité, de manière plus écologique.

Mais vous ? Seriez-vous prêts à renoncer à votre voiture personnelle ?

You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Seriez-vous prêts à renoncer à votre voiture personnelle ?”

  1. JB dit :

    Mouais, les gens avaient une relation très fusionnelle avec leur cheval également, ça ne les a pas empêchés de les reléguer au pré, une fois que les automobiles se sont imposées. Il en ira probablement de même ici, d’autant que la considérable baisse des accidents de voitures et la disparition des bouchons promises en cas d’adoption généralisée de la voiture autonome devrait créer une pression suffisante pour que la majorité des gens abandonne la voiture pilotée à la mano.

Répondre