Scandale chez Waymo : enquête aux États-Unis après plusieurs collisions liées au système de conduite autonome !

L’agence américaine de sécurité routière, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), a récemment ouvert une enquête sur les taxis autonomes de Waymo, filiale d’Alphabet. Cette décision intervient après la réception de 22 rapports décrivant des incidents impliquant les systèmes de conduite autonome de Waymo. Ces rapports indiquent que les véhicules semblent « désobéir aux dispositifs de contrôle de la sécurité routière » et manifestent un « comportement inattendu ».

Une voiture Waymo impliquée dans une collision sur la route.

Les incidents rapportés

Parmi les 22 incidents signalés, 17 concernent des collisions. Ces accidents impliquent des accrochages avec des objets fixes ou des véhicules en stationnement. D’autres incidents incluent des cas de circulation en sens interdit et d’entrée dans des zones de travaux. Ces événements soulèvent des questions importantes sur la sécurité des systèmes de conduite autonome de Waymo et leur capacité à respecter les règles de la route.

Objectifs de l’enquête

L’enquête de la NHTSA a pour but de déterminer si les systèmes de conduite autonome de Waymo présentent un défaut de sécurité. Si tel est le cas, des mesures correctives devront être mises en place. Cette investigation s’inscrit dans une tendance plus large d’examens approfondis par les agences gouvernementales des technologies de conduite autonome. À l’heure où les entreprises s’approchent de la commercialisation à grande échelle de ces technologies.

En complément d’information, lire : Les avantages et les inconvénients de la voiture autonome

Les faits marquants de l’enquête

Plusieurs raisons ont motivé l’ouverture de cette enquête : 

  • la NHTSA a ouvert une enquête sur les taxis autonomes de Waymo suite à 22 rapports signalant des problèmes de sécurité ;
  • les systèmes de conduite autonome de Waymo semblaient « désobéir aux dispositifs de contrôle de la sécurité routière » et présenter un « comportement inattendu » ;
  • les incidents comprenaient des collisions, des cas de circulation en sens interdit et des entrées dans des zones de travaux ;
  • l’enquête déterminera si les systèmes de conduite autonome de Waymo présentent un défaut de sécurité et, le cas échéant, quelles mesures devront être prises.
A LIRE AUSSI :  Révolution ou danger ? Tesla supprime les alertes au volant dans sa nouvelle mise à jour FSD !

Une tendance préoccupante

Cette enquête met en lumière les défis persistants liés à la sécurité des technologies de conduite autonome. La NHTSA mène actuellement une enquête approfondie sur la cinquième génération du système de conduite autonome de Waymo ? Ce qui va permettre de déterminer s’il présente « un risque déraisonnable pour la sécurité ». Si les conclusions de l’enquête s’avèrent défavorables, Waymo pourrait être contraint de procéder à un rappel massif de ses véhicules robotaxis.

Autres enquêtes en cours

La NHTSA n’est pas la seule agence gouvernementale à s’intéresser aux systèmes de conduite autonome. En avril dernier, elle a ouvert une enquête sur BlueCruise, le système de Ford, après deux accidents mortels survenus dans des conditions de faible luminosité au Texas et en Pennsylvanie. Le National Transportation Safety Board (NTSB) examine également deux accidents impliquant des Ford Mach-E, qui ont percuté des véhicules stationnés sur des bandes d’arrêt d’urgence.

Parallèlement, Tesla, le constructeur de voitures autonomes, fait l’objet d’une nouvelle enquête de la NHTSA. Elle concerne l’efficacité des correctifs de sécurité apportés à son système Autopilot, suite à plusieurs accidents mortels.

Waymo continue son développement malgré les défis

Malgré ces investigations, le développement des taxis autonomes se poursuit. Waymo a annoncé avoir franchi le cap des 50 000 courses payantes par semaine. Présente à Phoenix, San Francisco et Los Angeles, la société prévoit d’étendre son service à Austin d’ici fin 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur Voiture autonome

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading